Retour

LAVAGE, SOIN, COLORATION, COUPE : CONNAÎTRE LES BONNES FRÉQUENCES CAPILLAIRES

Lavage, soin, coloration, coupe : connaître les bonnes fréquences capillaires

Lavage, soin, coloration, coupe : pour tout savoir sur les bonnes fréquences capillaires

En matière d’entretien capillaire, de nombreuses idées reçues circulent et il est difficile de s’y retrouver. On nous répète qu’il est déconseillé de se laver les cheveux tous les jours, qu’un masque s’applique une fois par semaine et qu’il faudrait couper ses pointes tous les mois. Pour faire le point et connaître les bonnes fréquences capillaires, on vous donne tous nos conseils lavage, soin, coloration et coupe pour une chevelure resplendissante.

À quelle fréquence se laver les cheveux ?

Le sébum, sécrété par le cuir chevelu, protège et hydrate les cheveux. Ce film lipidique naturel s’accumule sur les cheveux, tout comme les produits coiffants et autres impuretés (pollution, poussière…), et ont tendance à les faire graisser. Il est donc nécessaire de se laver les cheveux, pour éliminer ces résidus et nettoyer le cuir chevelu en profondeur. Un lavage quotidien ou trop fréquent apporte avec lui son lot de désagréments : irritation du cuir chevelu, stimulation des glandes sébacées, dessèchement de la fibre, le cheveu devient alors cassant et fragile. Selon son type de cheveux, la fréquence idéale est de deux à trois shampoings par semaine. Les cheveux épais ou bouclés pourront se limiter à un seul shampoing par semaine, sans paraître gras. Les chevelures les plus fines nécessiteront un shampoing tous les deux à trois jours pour redonner corps et tonus à la fibre.

Il est également important de bien adapter ses produits à ses besoins. Pour cela, il faut cibler précisément la nature de son cuir chevelu, de ses racines et de ses pointes. Si votre cuir chevelu a tendance à graisser rapidement, dirigez-vous vers un soin lavant formulé à base d’argile par exemple. Un shampoing hydratant sera plus adapté en cas de cuir chevelu sec. Mais attention à ne pas vous tromper, si le shampoing utilisé est trop abrasif, il abîmera votre cuir chevelu. Un soin lavant trop nutritif aura tendance à alourdir la fibre et la faire graisser davantage. Petit conseil, quelle que soit votre nature de cheveux, utilisez au maximum des shampoings de marque professionnelle à la formulation douce, sans sulfate et sans silicone.

À quelle fréquence appliquer un soin capillaire ?

Côté soins capillaires, il existe plusieurs types de produits à l’effet plus ou moins nourrissant. Avant toute chose, il faut analyser ses besoins en matière d’hydratation selon son type de cheveu. Et oui, toutes les chevelures ne nécessitent pas des soins à outrance. Les soins les plus légers, comme les baumes ou les sprays sans rinçage, peuvent être utilisés après chaque shampoing pour des cheveux naturels normaux à secs. Le masque, bien plus riche, pourra être utilisé une fois par semaine maximum pour redonner force et vigueur, sur des cheveux colorés ou méchés, secs à sensibilisés. Les cheveux seront nourris en profondeur. Pour les cheveux très secs, vous pouvez utiliser au quotidien une crème légère, à appliquer en petite quantité sur les pointes, telle une crème de jour.

Autre soin capillaire très prisé en ce moment, les huiles. Pour celles à laisser poser avant le shampoing, leur utilisation n’est pas toujours très aisée. Une fois par mois pour un soin de ce type sera donc largement suffisant. Pour les huiles sans rinçage, une application sur les pointes en faible quantité est à privilégier le jour du shampoing, après le brushing. Dans tous les cas, veillez toujours à la quantité de produit utilisé, à bien répartir votre soin et surtout à bien rincer vos cheveux, sous peine d’alourdir ou d’abîmer la fibre.

À quelle fréquence refaire sa couleur ?

Que vous aimiez changer de couleur au gré de vos envies ou pour recouvrir quelques cheveux blancs, une coloration n’est jamais anodine. Réalisée trop souvent, elle peut altérer la santé du cheveu. Si vous avez opté pour un ton sur ton, proche de votre couleur naturelle, programmez votre rendez-vous chez le coiffeur toutes les six à huit semaines. Pour recouvrir vos cheveux blancs, ou pour un changement de couleur plus radical, vous devrez prévoir une retouche en salon toutes les trois à quatre semaines. La tendance des balayages et des ombrés permet quant à elle d’espacer les visites de trois à quatre mois, avec à la clé des cheveux moins sensibilisés. Pour réduire la fréquence des colorations et conserver de jolis reflets entre deux rendez-vous salon, choisissez une routine adaptée aux cheveux colorés et appliquez un soin recolorant selon vos besoins pour raviver l’éclat et la brillance de votre nuance.

À quelle fréquence couper ses cheveux ?

Concernant la fréquence de coupe, il n’y a pas de règle. Tout va dépendre de votre coupe et de la nature de vos cheveux. Si vous avez les cheveux mi-longs, passez chez le coiffeur tous les deux mois pour préserver la structure de votre coupe. Coupez vos pointes tous les quatre mois si vous avez une chevelure XXL. Sauf si vous avez un dégradé ou les cheveux plus fins, la fréquence parfaite est tous les deux mois. Celles qui affichent une coupe courte devront prendre rendez-vous chez le coiffeur tous les mois, pour redynamiser leur look. Une coupe courte trop longue peut rapidement perdre en volume et en forme. Stop aux idées reçues si vous êtes en quête de longueur, vous n’êtes pas dispensé de rafraîchir régulièrement vos pointes. Il est indispensable d’éliminer les fourches, au risque de les voir remonter sur les longueurs, vous obligeant ainsi à tout couper.

Maintenant vous connaissez toutes les astuces pour adopter au quotidien les bonnes fréquences capillaires et afficher une chevelure de rêve.

Trouver un salon