Retour

PRÉVENIR LA CHUTE DE CHEVEUX SAISONNIÈRE

Photo_actualite_chutecheveux2Tous les ans avec l’arrivée de l’automne et du printemps, la chute de cheveux saisonnière fait son entrée et vous pouvez perdre vos cheveux de manière importante. À la rentrée, ce phénomène naturel peut être accentué par la fatigue et la baisse de moral dues à la reprise et à la fin des vacances, il peut inquiéter mais s’avère très souvent sans gravité et passager. Nos conseils pour anticiper et limiter ce problème !

LA CHUTE DE CHEVEUX SAISONNIÈRE ?

Rassurez-vous, vous perdez de manière tout à fait normale entre 25 et 50 cheveux par jour. Grâce à l’exposition au soleil durant l’été, la croissance capillaire est fortement stimulée. Ce processus ralentit avec l’arrivée de l’automne, et les cheveux en fin de cycle tombent de manière abondante, parfois plus d’une centaine pendant le changement de saison. Selon votre masse capillaire, ce phénomène sera plus ou moins visible. Si votre chute de cheveux vous paraît préoccupante, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. À l’aide d’un diagnostic approfondi, celui-ci confirmera ou non le caractère saisonnier, et donc passager, de la chute.

DES SOLUTIONS POUR LA LIMITER ?

Même si c’est un phénomène naturel, il est important de préserver sa chevelure, afin d’assurer une meilleure repousse et d’éviter un affinement du cheveu. Pour favoriser l’ancrage et booster leur croissance, une cure de compléments alimentaires reste la solution la plus efficace pour apporter les nutriments essentiels à la bonne santé capillaire. Inutile d’attendre l’automne, pour commencer, vous pouvez démarrer votre cure préventive durant l’été. Tout au long de l’année pour booster votre capital cheveux, prenez soin de votre alimentation et privilégiez des aliments riches en vitamines, acides gras et oligoéléments, tels que le fer, le cuivre et le magnésium. Plus votre alimentation sera saine et variée, plus vos cheveux auront tous les nutriments nécessaires à leur bon développement. En complément pendant la période de chute, vous pouvez adopter une routine de soins adaptés (shampoing, après-shampoing, masque, ampoules) pour renforcer la fibre et activer la microcirculation. Choisissez une brosse souple en poils naturels pour ne pas abîmer vos cheveux et massez régulièrement votre cuir chevelu du bout des doigts afin d’améliorer son oxygénation.

Au-delà de trois mois, si votre chute de cheveux persiste, n’hésitez pas à en parler à votre coiffeur ou à consulter un institut spécialisé dans le traitement des problématiques capillaires.

Trouver un salon