Retour

TOUT SAVOIR SUR LA DÉCOLORATION

Tout savoir sur la décoloration

Décoloration, pour tout savoir sur cette technique capillaire.

La décoloration est synonyme de changement capillaire radical, voire de véritable métamorphose. Avant de franchir le cap du fameux blond, cette couleur ultra-féminine, glamour et sexy qui n’a pas fini de faire rêver, il faut s’interroger sur ce processus chimique, non sans conséquence pour la chevelure. Pour tout savoir sur la décoloration, c’est juste en dessous.

Qu’est-ce qu’une décoloration ?

La technique de décoloration consiste à retirer les pigments du cheveu à l’aide de peroxyde d’hydrogène. Si ces pigments sont naturels, les cheveux n’ont jamais été colorés, on parle de « décoloration », si ces pigments sont issus d’une coloration, on parle de « démaquillage » ou de « décapage ». La décoloration peut éclaircir jusqu’à huit teintes votre base naturelle. Petit à petit, les cheveux passent du brun au rouge, puis du rouge au jaune avant de devenir blond. Aujourd’hui, les marques professionnelles ont développé des produits additifs à la décoloration, les « bond », qui renforcent les ponts, les protègent et permettent de décolorer sans abîmer la fibre.

Avant une décoloration, que faut-il savoir ?

Pour que la décoloration soit la plus efficace possible, il est important de partir sur une base saine. Un cheveu en pleine santé prendra forcément mieux la décoloration. Alors avant de vous lancer, pensez à les régénérer et veillez à repérer leur faiblesse : sécheresse, pellicules, surproduction de sébum… Adoptez ensuite une routine adaptée. Un masque hebdomadaire et l’application systématique d’un après-shampoing sont indispensables. Autre élément important, la longueur des cheveux. Plus ils sont longs, plus il faudra utiliser de produit et plus le travail sera long. Il paraît donc évident que sur cheveux courts, la réalisation est plus simple.

Après une décoloration, quelle routine pour mes cheveux ?

Comme la décoloration assèche la chevelure, il est important de s’en occuper avec précaution. Misez sur des bains d’huiles végétales, des masques à base de Karité ou d’huile de Macadamia, et des shampoings doux pour réconforter votre chevelure comme il se doit. Optez pour des gammes dédiées aux blondes. Ces produits contiennent des pigments violets qui neutralisent les reflets jaunes disgracieux. Mais dans tous les cas, prenez rendez-vous chez votre coiffeur toutes les 4 à 6 semaines pour effectuer les retouches racines. À éviter : les séances de démêlage trop brutales, les brushings brûlants ou l’utilisation quotidienne et répétée d’appareils de styling. Précision, douceur et délicatesse sont les mots d’ordre pour l’entretien d’une décoloration.

Dernier conseil, réalisez toujours votre décoloration chez un coloriste. Exit les tentatives à la maison. Cette technique minutieuse requiert un véritable savoir-faire. Seul votre coiffeur sera apte à réaliser le bon diagnostic. Il procédera ensuite étape par étape pour obtenir un résultat uniforme et sur-mesure, tout en préservant au maximum la santé de vos cheveux.

Trouver un salon